Merci pour ce moment !

Parfois, il y a des moments de découragements: textes qui échappent et vous filent entre les doigts, textes refusés, incompris, mal compris et puis il y a ces moments où chaque chose, chaque effort, chaque mot, chaque histoire prend la place dont on avait rêvé. Et là, passez moi l'expression, c'est le pied !
Ainsi, à l'école Edouard Lacour, à Agen, dans la classe de Nathalie, chaque enfant a pris la peine d'écrire pourquoi il avait avait aimé tel ou tel de mes albums. C'était tendre et joyeux, je dois dire. En voici quelques exemples :













Et puis surtout...




Et enfin, une mention particulière pour Sarah qui semble avoir tout compris des affres de la création...oui, ma douce, il faut des encouragements !!!