On ne crée pas à partir de rien ...

... surtout quand on est petit !
A Mirande, les organisatrices du salon ont donc eu une idée dont j'ai envie de vous parler.
Elles m'ont demandé de choisir 7 groupes de mots dans le texte de mon dernier album paru, Le cerf-volant de Toshiro. (7 parce que c'était le septième anniversaire du salon)

Voici ceux que je leur ai proposés:

Une belle journée
Regarder le ciel
Flaque d'eau
Le banc de bois
Les ombrelles des dames
Encre de Chine
Un cerf-volant

Sur la couverture provisoire de l'album, elles ont également choisi 7 "morceaux"... ( car tout ce travail a eu lieu avant la sortie de l'album !)



Deux classes se sont mises au travail et voici leurs productions. Stéphane et moi avons été bluffés...

Les CM de la classe Philippe Cazaux, à Mirande :











Et les élèves de la classe de Julie Prat, à Labejan









J'ai demandé aux élèves ce que ça leur avait fait de vivre cette expérience d'écriture et nous avons eu la plus belle réponse qui soit. Une petite Ambre nous a répondu : 

Ça  nous a fait vibrer l'imaginaire ! "


Quand on aime, on ne compte pas...les blogs...

Les blogueurs et blogueuses semblent aimer notre album. Quelques jolies critiques à lire par ici... ( on clique !)

et encore ici ( on re-clique) 

et encore ici ( on re-re- clique)

et encore par ( allez, allez, on clique encore! ), le blog de Karine Fléjo où on peut lire par exemple, ces quelques lignes qui font chaud au coeur...

 " Ce livre est un gros coup de coeur! ❤ J’ai succombé à la poésie de l’histoire, à la relation si belle qui unit Toshiro et Satô. A la force de leurs sentiments. Des êtres écorchés par la vie, qui vont puiser dans la force de leurs liens de quoi déplacer des montagnes. Un livre à offrir absolument à vos chères têtes blondes!" 

Merci ...

Le cerf-volant de Toshiro...



Je vous propose un petit tour dans un jardin japonais en compagnie de Toshiro et de son grand-père...

Ohé !!

Je fais rarement cela, mais aujourd'hui hop ! Je vous livre un texte.
Je l'ai écrit dans le cadre d'un travail en partenariat avec la médiathèque de Mondonville grâce à Sylvaine Attal, comédienne et metteuse en scène. Il s'agissait d'ateliers d'art dramatique et d'écriture autour de l'opération la caravane des dix mots. C'était joyeux, intergénérationnel et créatif. Je me suis prêtée à l'exercice parce qu'après tout, c'est pas tout de faire écrire les autres, pas vrai ?

Le mot proposé était : Ohé ! et le thème : pareil/ pas pareil

Rencontre

Numéro 1
Ohé !
Numéro 2
Hého !
Numéro 1
Ohé !
Numéro 2
Oui, bon, ça va ! J’ai compris ! Hého !
Numéro 1
Comment ça, hého ? C’est quoi cette façon interpeller quelqu’un ?
Numéro 2
Mais je n’interpelle personne, moi ! C’est vous qui criez «  ohé » ! C’est ridicule ohé ! Personne ne dit ça !
Numéro 1
Comment ça, c’est ridicule ? C’est vous qui dites n’importe quoi ! Quand on appelle quelqu’un, on dit «  Ohé » !
Numéro 2
Mais pas du tout ! Où êtes-vous allé chercher ça ? On dit «  hého » ! Voilà ce qu’on dit !
Numéro 1
Bon, on ne va pas en venir aux mains pour ça, hein... Après tout, Ohé ou hého, c’est pareil.
Numéro 2
Ah mais pardon ! Mais pas du tout, du tout ! Y’en a un qui est à l’envers et un qui est à l’endroit. C’est comme marcher la tête en bas. C’est dingue que vous ne vous en rendiez-pas compte ! J’en reviens pas !
Numéro 1
Ohé, c’est à l’endroit et hého, c’est à l’envers !
Numéro 2
Mais n’importe quoi, enfin ! C’est l’inverse, voyons !
Numéro 1
C’est ce que je dis...
Numéro 2
Non, vous n’écoutez pas ! Je prétends, moi, que c’est hého qui est à l’endroit !
Numéro 1
Bon, je sens qu’on va pas réussir à s’entendre sur ce coup-là...
Numéro 2
J’en ai bien peur en effet !
Numéro 1
Désolé, je crois que je me suis un peu énervé...
Numéro 2
C’est pas grave ! On est tous un peu à cran, en ce moment.
Numéro 1
Ne m’en parlez pas !
Numéro 2
Au fait, pourquoi vous m’appeliez ?
Numéro 1
Moi ? Mais je ne vous appelais pas !
Numéro 2
Comment ça, vous ne m’appeliez pas !?
Numéro 1
Ben non, je répétais mon texte pour samedi.
Numéro 2
Y’a quoi, samedi ?
Numéro 1

C’est malin ! Avec vos histoires, là, j’ai oublié... Y’a un truc à la médiathèque de Mondonville. Mais quoi ? 


Bientôt !

Le 8 mars 2018, vous découvrirez mon nouvel album, illustré par Stéphane Nicolet, l'histoire tendre d'un petit garçon et de son grand-père...



Je vous en dis plus dans quelques jours...

Mais...Mais....

J'ai oublié de vous souhaiter une bonne année! Où avais-je la tête ? Trop occupée sans doute à relire et peaufiner les textes à paraître en 2018. Je vous en dis plus d'ici quelques jours, promis !

Ça fait plaisir !

Voici une bien jolie critique de notre album " La princesse aux mille et une perles". Il y est question de mythes, de légendes, de transmission...

 Extrait...


Ghislaine Roman emprunte au conte merveilleux traditionnel, mais, à sa façon, le remodèle en offrant à ses propres personnages de la profondeur et de l’intensité. Déterminée, soucieuse de l’environnement et des animaux, attentive à son royaume et à ses habitants, Khouniley se dévoue corps et âme. Et c’est grâce à la personnalité parfaite mais étonnamment réaliste de l’héroïne -qui est bien plus qu’une simple princesse de conte-, que le jeune lecteur peut s’y attacher pleinement. En grand format, l’album invite à la contemplation : de couleurs vives, suivant la technique du collage, les larges illustrations de Bertrand Dubois apportent au texte poésie et puissance. Un récit idéal pour la très familière et très demandée « histoire du soir »."

Pour en savoir plus et découvrir le blog ON LA LU, c'est par ici ( on clique, on clique...)