Une critique ... comme on les aime !!

Livres-hebdo consacre un article à Mon petit roi... ce qui me touche le plus dans ces quelques lignes, c'est que mon propos a été compris. Oui, ces trois contes de sagesse sont une invitation à la réflexion philosophique sur la vie. Il ne s'agit pas ici de morale. La question n'est pas de trancher entre le bien et le mal mais de regarder en soi pour reconnaître ce qui nous trouble, nous agite, nous bouleverse. Les sociologues regrettent souvent que les adolescents ne sachent pas mettre de mots sur leurs sentiments... je suis sûre que la littérature de jeunesse peut les y aider...à condition qu'on la respecte et qu'elle ne fasse pas l'objet d'ostracisme idéologique, de censure ou de malveillantes rumeurs.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire